Chirurgie machoires menton sourire

La chirurgie du menton

Le menton est important dans l'harmonie du visage. Dans la plupart des demandes de chirurgie du menton, le problème ne se situe pas uniquement au niveau du menton, mais aussi au niveau du maxillaire et/ou de la mandibule. Dans ce cas ce type d'opération s'intègre d'avantage dans une demande de chirurgie orthognatique ou chirurgie des mâchoires.

La chirurgie orthognathique

Qu'est-ce que la chirurgie orthognathique ?

La chirurgie orthognatique corrige la mauvaise position du maxillaire et de la mandibule.

Si les chirurgies orthognathiques maxilaires et mandibulaires concernent majoritairement les adolescents, elles s'adressent également de plus en plus souvent aux adultes présentant certaines complications de la dysmorphose dento-maxillaire (pathologie des articulations temporo-mandibulaire, déchaussement dentaire...), aux personnes plus agées dont la dysmorphose empêche le port d'une prothèse dentaire, et parfois aux enfants dans le cas de distractions osseuses.

La chirurgie orthognathique rétablit les fonctions du visage et de la machoire : mastication, déglutition, respiration. Cette opération de chirurgie (au niveau des dents du haut, de la machoire ou de la mandibule) permet le repositionnement des dents et une hamonisation de la morphologie du visage.

Traitement orthodontique / Chirurgie orthognathique

Les dents sont portées par les mâchoires du haut (os maxillaire) et du bas (os mandibulaire). Lors d'une dysharmonie dento-maxillaire (DDM), des anomalies de croissance provoquent un décalage des dents d'une mâchoire par rapport à l'autre, or le traitement orthodontique n'agit que sur les positions des dents au sein de chaque mâchoire.

En cas de décalage osseux, sans chirurgie correctrice, les dents du haut et du bas restent trop décalées, or il faut absolument que toutes les dents du haut et du bas entrent en occlusion parfaite pour que le traitement orthodontique ai une efficacité à long terme.

La chirurgie orthognathique va donc compléter le travail de orthodontique en corrigeant les positions des mâchoires.

Greffes osseuses en chirurgie pré-implantaire

Pour mettre en place des implants dentaires, il faut des os en quantité et en qualité suffisante au niveau de la mâchoire. Si il n'y a pas d'os, des greffes osseuses peuvent être pratiquées pour permettre la mise en place des implants. Ces greffes utilisées en chirurgie de la mâchoire, chirurgie du menton, chirurgie orthognatique mandibulaire, chirurgie orthognatique maxillaire et chirurgie bimaxillaire sont donc aussi utilisées en chirurgie pré-implantaire.